Si je m'y suis plu? J'ai fait plus que de m'y plaire. Ce pays, tu m'entends, je l'ai aimé. Je l'ai aimé comme on aime la chose à laquelle on doit finalement son bonheur."
LE ROI LEPREUX - Pierre BENOIT à propos du Cambodge

 

ca132_t

 Cambodge, mon premier contact avec l'Asie.  Un rêve se réalise  !

Phnom Penh : première sensation : une chaleur très humide.... 

Deuxième impression : des klaxons incessants, des pétarades, ce sont des mobylettes par centaines à touche touche, qui se croisent, s'évitent au dernier moment sans jamais se percuter, se heurter ... Comment font-ils ?

Je suis heureuse : je suis complètement dépaysée et j'adore ça. Je vois même une mobylette chargée de six cochons vivants posés tête bèche, les uns sur les autres et retenus par une corde ! Une pyramide de cochons, je reste ébahie !

Des images me reviennent en mémoire. Le bus que nous avons pris pour aller à Sim Reap l'inratable. A l'intérieur, une femme aux ongles des pieds de 10 cms de long me laisse la bouche ouverte d'étonnement ! Le karaoké dans le bus, les gens qui mangent leur riz dans des gamelles à même le sol ...

Arrêt dans un village. De jolies petites filles, paniers sur la tête, remplis d'insectes grillés,  vers à soie, grillons, sauterelles, viennent vers nous. Je leur en achète. Je veux épater mes filles et surtout ne pas mourir idiote.

Je choisis un grillon -petit- (pas folle tout de même !).  Je ferme les yeux, respire un grand coup et le met précipitamment dans la bouche. Aïe, aïe ! Mon coeur bat la chamade. Ne pas penser à ce que c'est. Je croque, ça craque. Je sens une petite patte qui se coince dans ma dent. Vite, vite j'avale ! Le goût ? Un peu la noisette ? Je ne saurais dire. En tout les cas, je suis heureuse de l'avoir fait car je ne pense pas que je recommencerai un jour. Mais qui sait ?

vlcsnap_00187_t

 On reprend la route. Puis le lendemain,  visite des temples d'Angkor à Seam Reap, la beauté de ses bas-reliefs me laissent sans voix.

vlcsnap_00005_t

vlcsnap_00018_t

Les temples étouffées par les arbres et leurs racines énormes sont surprenants. Il y règne une atmosphère de calme et de paix  et de sérénité... quand on s'éloigne des touristes ...

 ca112

vlcsnap_00021_t

Bayon la belle ! Ces visages sont magnifiques ! Je suis impressionnée et muette d'admiration.

 vlcsnap_00275_t

J'ai visité le palais royal, touché l'arbre sacré de Bouddha (Gouroupita guianensis) ou arbre de Sala aux fleurs magnifiques et duveuteuses.  Bouddha serait né au pied de cette arbre parait-il.  Malheureusement, les pétales tombent si on veut les cueillir.

 Flowers_of_the_Cannonball_tree_Couroupita_guianensis

 Promenade en tuk-tuk (prononcé touk touk) un tricycle motorisé qui sert de taxi. Visite de Phnom Penh, aux bâtiments de style colonial. On s'arrête dans les marchés et on se régale de fruits plus exotiques les uns que les autres.

 vlcsnap_00031_t

 Le Cambodge  vert et jaune ... Des rizières à perte de vue, je m'arrête pour prendre une photo. Une paysanne son châpeau de paille sur la tête me fait signe de ne pas m'avancer, plonge la main dans la rizière et en sort des sangsues ... J'ai eu chaud.

 cas42

Promenade en pirogue sur le  Mékong. Un nom magique. L'atmosphère est paisible, pas un bruit et soudain une respiration forte comme un long soupir. Un souffle  énorme et rauque ! Nous sursautons et mon coeur se met à battre -vite-. Mais ce ne sont que  des dauphins d'eau douce de l'lrrawaddy (Orcaella brevirostris) qui tournent autour de nous ! Ils n'ont pas le museau long des dauphins de mer mais ils sont beaux. Malheureusement, ils sont en en voie d'extinction ...

photo_dauphin_irrawaddy

 Marchés flottants sur la rivière le Tonlé Sap. Cabanes sur pilotis, une pirogue portant une maison entière nous croise. C'est une façon originale de déménager. Nous sommes ébahis et amusés !

vlcsnap_00216_t

Notre chauffeur de Tuk tuk qui nous parle de l'invasion de Pnom penh par les khmers. Sa famille a été entièrerement décimée, j'aperçois des larmes au coin des yeux ... Je suis touchée et terriblement émue.

Nous avons visité le musée du génocide, centre de torture ...  Bouleversant ... http://www.fonjallaz.net/Communisme/Cambodge/Memo-S-21/index.html.

Nous visitons un parc rempli de singes. Ils s'approchent de nous, peu sauvages. Une vieille cambodgienne tient une cage avec un oiseau dedans. Elle nous fait comprendre par geste qu'avec une petite pièce, elle le laissera reprendre sa liberté et que ça nous portera chance. Nous lui donnons la pièce, l'oiseau s'envole ... Nous somme ravis... Une heure après, nous repassons devant elle, elle est en train de siffler l'oiseau, apprivoisé, qui retourne dans sa cage !

Ce sont les principaux souvenirs qui me sont restés en mémoire ... J'en ai certainement beaucoup oubliés ... Mais de ce voyage inoubliable, je ne retiendrai qu'une chose : la gentillesse de ses gens, toujours souriants et affables. J'ai sympathisé avec une cambodgienne qui parlait français. J'ai de temps en temps de ses nouvelles. Je cuisine souvent une recette de là-bas qui, à chaque fois, me ramène au Cambodge...

 Je suis infiniment heureuse d'avoir posé mon pied sur un autre continent et surtout d'avoir cotoyé et échangé avec des gens si différents de moi, culturellement,  et pourtant si proches.

Une dernière photo pour apaiser la nostalgie qui soudain m'envahit ...

vlcsnap_00222_t

សួស្តី

Au revoir ...Très grande

vlcsnap_00124_t